Triomphe, car même si l'adage "là où commence la justice - s'arrête la justice", c'est le vecteur argent qui dirige les opérations,  chez nous on ne parle pas argent, je rectifierai le tir en disant : " c'est la dure loi du sport" et on ne s'en plaindra pas! Deux résultats illogiques  - d'abord au niveau du classement, les deux équipes rencontrées étaient bien mieux classées, et ensuite au vu des deux matches! Récapitulation : contre le WatDucks il y a quinze jours 7 P.C en leur faveur et un seul pour les Cagouilles, deux contres de Didier qui avait quitté son camp et deux goals dont le second avec notre joueur de beau temps Bernard DGN. la messe était dite ( une fois de plus la vierge Marie est encore venue à notre secours, avec sa copine Sainte Rita !). Ce dimanche ensuite, après la première mi-temps d'un hockey de rêve développé par les renards dits intelligents - 2/0 à la mi-temps, la vanne était ouverte et les Cagouilles qui aiment l'eau ne sachant  pas nager s'attendaient donc à une cruelle noyade et ...... pourtant Didier ( encore lui) réduisait l'écart par un magnifique goal du revers, il  remettait le couvert quelques minutes plus tard, en face s'installait le doute, la désorganisation, et même un peu de zizanie! Bref en bétonnant on tient le nul 2/2 et c'est une grande victoire en soi! Alors ..... injustice! 

Brève analyse : les Cagouilles sont maladroites peu collectives, braillantes mais .... volontaires! On en veut, on en donne, on se donne et cela finit bien par payer, certes on ne pourra .... du moins dans l'immédiat taquiner la tête mais .... on s'amuse et l'avenir est à la pluie dont les Cagouilles  raffolent! Les Cagouilles ne sont pas des nouilles ni des pouilles mouillées encore moins des pouilles molles! Vous aurez bien sûr rectifié : poules mouillées, pour la suite je laisse gambader votre imagination!
 
Alors les Cagouilles et les autres, à dimanche pour de nouvelles aventures!